Cuba. Circuit Harley avec le fils du Che

Par Philippe Daux de Sare (64).

voyage à  Cuba à moto harlezLE JOURNAL DES MOTARDS n°105 - mai/juin 2017

 

Après plusieurs trips moto en Europe, USA, Inde... un entrefilet dans la presse spécialisée m’intrigue : “Découvrez Cuba sur Harley-Davidson”. Le temps de faire un tour de table de mes amis motards aventuriers et la joyeuse équipe se retrouve à La Havane. Nous avons rendez-vous avec l’agence La Poderosa qui propose des circuits mariant le délice de la variété des paysages de cette belle île et le contact intime avec une partie de l’histoire d’une révolution unique. Car l’agence est dirigée par Ernesto, fils du Che Guevara et Camillo, fils du combattant “Marcos”. Voilà qui promet un séjour des plus intéressant !

Le saviez-vous ?
Ernesto “Che” Guevara
Né à Rosario en Argentine en 1928, Ernesto Rafael Guevara est connu comme le héros mythique de la Révolution cubaine, avec un slogan : “Hasta la victoria siempre”.
À 24 ans, il met entre parenthèses ses études de médecine pour traverser l’Amérique-du-Sud avec un ami sur une vieille Norton 500 surnommée “La Poderosa” (La Vigoureuse). Ce premier voyage lui fait prendre conscience des inégalités sociales et confirme sa volonté d’une révolution, seul moyen selon lui de résoudre cette situation.
Après avoir rejoint le groupe révolutionnaire dirigé par Fidel Castro, il mène plus de 2 ans de guérilla durant laquelle il devient commandant. Le groupe prend le pouvoir à Cuba et renverse le dictateur Batista en 1959. Guevara, qui passa sa vie à promouvoir la révolution dans le monde, est capturé en Bolivie et exécuté en 1697 par l’armée bolivienne.
À sa mort, 3 jours de deuil national sont proclamés par Castro, le Che est déclaré citoyen de naissance de Cuba.
Fidel Castro, quant à lui, est décédé en novembre 2016 à l’âge de 90 ans, il avait cédé le pouvoir en 2006 à son frère Raul. Il repose à côté du mausolée de José Marti, père de l'indépendance de Cuba.

La première semaine, nous découvrons l’ouest de l’île, du côté de Vinales. Nous côtoyons une famille cubaine, profitons des plages enchanteresses, le tour moto ne commençant que le lundi suivant.

C’est là que nous faisons connaissance avec l’équipe de l’agence : Ernesto, Camillo, Pipo, Santiago ainsi qu’avec nos machines, de flambantes Touring Electra Glide.
En effet si la dernière importation de Harley date de 1960, Ernesto a réussi à réimporter les premières de l’ère Raoul en 2014.
Venons-en à la singularité de cette équipe : Ernesto, fils cadet du guerillero argentino-cubain Ernesto “Che” Guevara est avocat, passionné de mécanique et collectionneur d’anciennes Harley (il en a 7). Camillo, fils du combattant cubain Antonio Sanchez Diaz dit “Marcos”, compagnon de la dernière heure qui fut tué lors de la campagne bolivienne également fatale à l’Argentin en 1967.
Et c’est avec eux que, pour ce premier jour, nous découvrons au guidon de nos motos les richesses de la partie est de l’île.

Cojimar

Village de pêcheurs où Hemingway écrivit Le Vieil Homme et la Mer, roman dédié aux Cubains, qui lui valut le prix Nobel de littérature en 1954. À quelques pas du vieux quai se dresse un petit fort espagnol, appelé Torreon de Cojímar. En face se trouve le monument consacré à l’écrivain américain. Cojimar, c’est un endroit d’une beauté intimiste.

La Havane

Nous découvrons la forteresse du Che, à l’entrée du port. Ce complexe militaire construit par l’Espagne à l’époque où Cuba était une de ses colonies, servit ensuite de prison pendant le régime de Batista, puis le Che y installa son quartier général après la Révolution. Aujourd’hui on y trouve plusieurs musées.
La ville ancienne possède un charme fou avec son architecture coloniale mêlant style baroque et néoclassicisme, ses multiples places et musées, ses maisons avec patios, balcons, grilles en fer forgé... et ses voitures hors d’âge.
Dans l'ancien palais présidentiel (qui a vu défiler 21 présidents cubains) de la Habana Vieja se trouve le musée de la Révolution qui retrace l’histoire des luttes du peuple cubain. On peut y voir le véritable yatch Granma, avec lequel Fidel Castro et le Che rejoignirent Cuba depuis le Mexique en 1956.

A voir
À La Havane
Musée de la révolution
Horaires : tous les jours 9h-16h15
Tarif : 8 CUC (7,50€)

Trinidad

Départ à l’aube pour 380 km jusqu’à la côte sud, avec une halte en milieu de journée à Cienfuegos lors d’un parcours panoramique agrémenté d’une baignade inoubliable en mer avec les dauphins.
Trinidad, ce sont de jolies maisons aux couleurs pastel, des rues pavées, de vieux palais, beaucoup de restaurants et bars... Du bleu, du rouge, du jaune, du vert, des chapeaux, des charrettes, des vélos de toutes sortes... De vieux Cubains assis, cigare à la bouche... Il suffit qu’une voiture des années 50-60 soit garée devant une maison colorée, et vous avez une véritable carte postale.
On peut aussi multiplier les visites de musées, sans oublier les magnifiques plages.
Une ville qui semble s’être figée dans le temps, celui de la crise de la canne à sucre, plantations qui autrefois ont fait la richesse de La Havane et le malheur de milliers d’esclaves.

Santa Clara

Après une nuit dans un hôtel de charme, départ pour ce 4e jour en suivant une petite route sinueuse au travers de forêts majestueuses. Santa Clara est un lieu historique de combats lors du débarquement de Che. Ce qui explique l’attitude des locaux qui nous accueillent poing levé sur le bord de la route, signe de respect pour le fils du Che qui n’est plus un inconnu, même dans les contrées reculées.
À voir absolument : la Plaza de la Revolución qui commémore la prise de la ville par Guevara, une des batailles les plus importantes de la lutte contre le dictateur Fulgencio Batista. Un mausolée à la mémoire du guerillero y est dressé, avec la statue réalisée par José de Lázaro Bencomo et un petit musée exposant des effets personnels du Che, des journaux, des photos et autres documents de l'époque.
La fin de la journée fut riche en émotion lors de la visite de ce mausolée en compagnie d’Ernest et Camillo, visite qui s’est terminée par un pot dans la salle du protocole.
Le lendemain on visite le train blindé, symbole de la victoire du Che sur le dictateur Batista, puis ce fut le retour vers La Havane.

 

Ce trip riche en paysages et rencontres sur fond d’histoire de Cuba restera à jamais gravé dans nos mémoires. C’est surtout une amitié sincère avec Ernesto et son équipe que nous avons fini de sceller lors d’un dîner inoubliable ce dernier soir à La Havane avant de reprendre le lendemain notre avion pour l’Europe. Nous reviendrons... Hasta siempre... Harley-Davidson...

Sacoche réservoir
“La Poderosa”
Cette jeune agence tient son nom de la Norton du Che lors de son tour d’Amérique-du-Sud, agence qui n’a qu’un an d’existence. Cette équipe de professionnels s’occupe de tout et vous fournit un tour tout compris commençant par la prise en charge à l’aéroport. Ce tour appelé Fuser 1 venant du surnom du Che lors de son voyage à motocyclette.

Tour Fuser 1 : 6 jours / 7 nuits, 950 km
Tarif : de 3250 USD à 4700 USD (selon options choisies)
Prochaines dates : du 14 au 20 octobre 2017
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.lapoderosatours.com/fr

 

La circulation à Cuba...

Que dire ? Des autoroutes à 3 voies traversent l’île truffée de nids-de-poules mais avec une faible circulation composée de véhicules russes ou chinois et de magnifiques voitures américaines des années 60 au million de km. Le parc moto quant à lui se compose de MZ, CZ avec side ou pas et d’Ural.
Il est sûr que notre passage en Electra Glide aux côtés d’Ernesto ne passait pas inaperçu et nous avons créé de nombreux attroupements à notre arrivée à Trinidad, car depuis 1 an que l’agence existe il commence à se savoir que c’est le fils du Che qui débarque avec ses motos rutilantes.

Séquence émotion pour ce voyage à Cuba. Publié dans le n°105 du JDM que vous pouvez acheter dans notre boutique

signature cendrillon


  • 02 Cojimar. Fort Torreon, bâti en 1649 Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco. C’est en fait une partie des fortifications de La Havane02 Cojimar. Fort Torreon, bâti en 1649 Patrimoine de l’Humanité de l’Unesco. C’est en fait une partie des fortifications de La Havane
  • 03 La Havane. Forteresse San Carlos de la Cabaña, le QG du Che03 La Havane. Forteresse San Carlos de la Cabaña, le QG du Che
  • 04 Traversée de La Havane04 Traversée de La Havane
  • 05 Sur la route de Trinidad. Pascal et Anne Sophie05 Sur la route de Trinidad. Pascal et Anne Sophie
  • 06 Sur la route de Trinidad. Jean-Luc et Chantal06 Sur la route de Trinidad. Jean-Luc et Chantal
  • 07 Halte sur la route de Trinidad - repos des Electra Glide07 Halte sur la route de Trinidad - repos des Electra Glide
  • 08 Trinidad. Devant notre hôtel, les Electra Glide lézardent au soleil. Le centre historique de Trinidad est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.08 Trinidad. Devant notre hôtel, les Electra Glide lézardent au soleil. Le centre historique de Trinidad est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.
  • 09 Trinidad,. Devant l'hôtel, une Harley d'avant guerre09 Trinidad,. Devant l'hôtel, une Harley d'avant guerre
  • 10 En route avec Ernesto Guevara10 En route avec Ernesto Guevara
  • 11 Santa Clara. Vive émotion lors de la visite du mausolée du Che. Voir son fils Ernesto avec nous, sous la statue de son père… Inoubliable.11 Santa Clara. Vive émotion lors de la visite du mausolée du Che. Voir son fils Ernesto avec nous, sous la statue de son père… Inoubliable.