L’édito

coco3

Sous le signe de l'optimisme…

Pour cette rentrée, j'avais besoin de bonnes nouvelles, eh bien j'en ai eu…

Et il est important que je les partage avec vous. Tout d'abord nos chiffres de vente en kiosque progressent (malgré la fermeture chaque année, d'environ 600 kiosques). Certes Le Journal Des Motards n'est pas un « gros titre », il ne bénéficie d'aucune aide financière gouvernementale ni d'aucune campagne médiatique mais il est rassurant de constater qu'un journal, écrit par des passionnés, pour des passionnés, suit son petit bonhomme de chemin, traçant sa voie, au milieu de gros groupes de presse, envers et contre tout.

Ensuite, vous autres rouleurs faites confiance depuis des années à deux nanas, pour parler moto. Et vous savez quoi ? En août 2018, plus de 42 % des visiteurs de notre site web et de l'application des Relais Motards… étaient des visiteuses : merci les filles ! En dernier, vos courriers l'attestent, vous avez envie de nous lire plus souvent et vous souhaiteriez nous retrouver tous les mois. Bimestriel, cela repousse trop loin, dites-vous... Vous avez raison et vos reproches « affectueux » me touchent, oui mais…

• avec une hausse régulière du coût du papier...
• avec le scandale de Presstalis distributeur des journaux en France qui demande que les éditeurs de presse (y compris les plus indépendants, donc les plus fragiles), compensent son déficit...
Trop de bâtons dans les roues !

Notre canard s'emplume doucement et régulièrement, avec un 80 pages reflétant la diversité du monde du deux roues, tout en faisant face aux défis modernes d'avoir deux sites dédiés, une appli gratuite pour les Relais Motards et les Chevaliers De La Route, d'animer un Facebook de plus en plus lu et suivi...

On ne lâche rien !

Vous êtes partie prenante de cette réussite grâce à tous vos articles, essais et à votre réactivité. Surtout continuez, vous et nous c'est l'Histoire et l'avenir du JDM.