L’édito

coco3

Une rentrée 100 % passion autour de vos essais, de votre ressenti, de votre expérience de motard qui, jour après jour, roule sur sa belle, celle qu’il a choisie, qu’il chouchoute qu’il A-I-M-E.

Et là j’entends déjà quelques potes râler dur :
“Dis voir Coco, encore KTM dans ce numéro, qu’est-ce qui se passe ?”
Que je vous explique : “action - réaction”.
Cela commence par le prèz du MC Rivièrois, Éric, qui me téléphone : “J’ai maintenant 14 000 km sur ma 1290 Super Adventure, ça peut le faire pour un article, non ?

Ça continue avec le MC Carpe Diem : “Coco, on a envie de s’encanailler sur la 1290 S, on veut voir si c’est l’alternative à l’hégémonie de la BMW GS !” Diantre, ils veulent en découdre mes Bourguignons !

Plus tard je discute avec mon voisin savoyard : “Je prévois de vendre ma Gold et d’acheter la grosse Katoche, tu sais, la routière ?”
Et puis, la cerise sur le gâteau. En farfouillant comme d’hab’ chez mon marchand de journaux, je vois un client feuilleter le dernier Journal Des Motards, le prendre et filer vers un autre présentoir saisir un mag pour Madame. Ô joie, même après toutes ces années ça fait chaud au coeur. Et moi de rattraper ce charmant motard et de le féliciter pour son bon goût ! Glace rompue, nous campons entre "Marie-Claire" et "Voici" discutant ferme bécanes ; et ce parisien sympa de me dire :
“J’ai envie de remplacer ma BMW 1200 GS par la grosse KTM”. Trop, c’est trop, il me fallait absolument présenter les KTM routières dès ce numéro. Voilà les p’tits loups, j’ai écouté les rouleurs, je vous ai entendus : régalez-vous car ce sont des essais 100 % motards !

Bon roulage dans les pages du Journal Des Motards.

Coco