Mais qui sont ces bikers dont nous avons publié le RUN TOUR DE FRANCE dans le dernier JDM ? (n°126 actuellement en vente). Mon ami Charly a bien insisté, je le cite : « ces bikers sont de vrais motards qui aiment la moto… Organisation aux p'tits oignons, trop cool ce run ! ». Alléchée par ses propos, j'ai voulu connaître le FBF, et quoi de mieux que l'interview du président de la Fédération des Bikers de France, Christophe Beriol.
Coco.

Fédération des Bikers de France, l'interview du Président

JDM. En quoi est-ce que se licencier à la Fédération des Bikers de France est important pour un Biker Français ?
Christophe. Se licencier à la Fédération des Bikers de France est un acte d'engagement et de confiance. Je sais que les Bikers Français sont sollicités par de nombreuses associations pour des dons et il faut évidemment respecter toutes ses causes et toutes les associations qui font un travail remarquable pour rendre ce monde plus acceptable. Mais, prendre sa licence à la Fédération des Bikers de France montre un attachement fort à la culture Biker et une envie de défendre et pérenniser cette culture.

JDM. Est-ce important d'avoir une Fédération qui porte une voix forte dans le milieu Bikers Français aujourd'hui ?
Christophe. Oui, je le crois. La Fédération des Bikers de France est effectivement une Fédération forte dans le milieu 2 roues Français. Une Fédération ouverte à tous les Bikers, une Fédération qui donne qui donne envie de connaître l'autre et de s'engager à ses côtés. Bref, une Fédération qui donne du sens et on en a bien besoin dans la période actuelle.
La Fédération des Bikers de France est née d’une ambition formidable qui nous dépassent d'ailleurs en grande partie. La période actuelle donne à cette raison d'être une force particulière. C'est une période où on redécouvre notre interdépendance et au moment où il faut se confiner, adopter des mesures de distanciation sociale, avec tout ce que ça peut impliquer comme augmentation de la solitude, creusement des inégalités, notre vocation comme bénévole de la Fédération des Bikers de France, c'est d'être proche de l’ensemble des Bikers Français.
On le décline de différentes façons, la proximité géographique grâce à notre réseau de 50 délégués sur l’ensemble du territoire. On est proche aussi par les échanges et actions que nous mettons en place régulièrement, et nous en aurons beaucoup en cette fin d’année 2020.
Enfin, on est proche aussi en donnant notamment la parole aux petites entreprises qui font vivre notre passion. Pour conclure, je vous dirai oui, définitivement la Fédération des Bikers de France est une voix forte qu'il faut soutenir.

126 Federation des Bikers de France 3JDM. Est-ce que c’est un acte militant de prendre sa licence à la Fédération des Bikers de France ?
Christophe. Il y a beaucoup de façon différente d’être militant et elles sont toutes respectables, et à chacun de trouver celle qui lui correspond le mieux. Se licencier à la Fédération des Bikers de France et soutenir sa mission de sauvegarde de la culture Biker, c'est une forme de militantisme.
Beaucoup de Bikers ne le savent pas, et nous nous devons de le répéter régulièrement, la Fédération des Bikers de France est une association qui ne vit que grâce aux licences des Bikers qui la soutiennent. Beaucoup de bikers non licenciés ont pris l’habitude de participer à nos actions en considérant comme normal d’être accueillis, et ils pensent que tout se fait sans aucune dépense, et bien ce n'est pas le cas. Nous ne vivons pas comme certaines associations de dons publics, les licences sont nos seules rentrées financières. C’est une réalité que nos licenciés doivent porter.

JDM. Vous êtes régulièrement en contact avec les délégués départementaux qui composent le maillage local de la Fédération des Bikers de France, qu’est-ce que vous retenez de ces rencontres ?
Christophe. Effectivement, j'ai, comme président de la Fédération des Bikers de France, la chance de rencontrer beaucoup de bénévoles. En ce moment, ces rencontres sont plutôt virtuelles. Ce qui me frappe toujours dans ses rencontres, c'est deux choses. À la fois la grande diversité et en même temps le grand engagement, le grand attachement à la culture Biker, qui fait notre unité. La diversité, ce sont des parcours et des expériences très différentes qui sont très nombreuses parmi la centaine de bénévoles. Je suis convaincu que cette grande diversité est une richesse quand elle se met au service d’un engagement et cet engagement c'est justement ce qui nous rassemble tous autour de la défense de la culture Biker.
C'est cet engagement, et ce sentiment commun très fort que la Fédération des Bikers de France à une mission indispensable, qui nous unis.
La diversité et l’unité dans l'engagement, voilà ce que je retiens de ces rencontres.

Contact :
www.federationdesbikersdefrance.fr

 

La FBF a mis en place des actions solidaires dont « BIKER & COMMERCANT »
À venir, la présentation et le développement de cette action solidaire de la Fédération des Bikers de France…

126 Federation des Bikers de France 1126 Federation des Bikers de France 2

 

LE JOURNAL DES MOTARDS n°126.
Pour lire l'article « RUN TOUR DE FRANCE du FBF ».
En raison de l'actualité COVID, nous avons très peu de stock pour les commandes Internet de ce numéro mais vous le trouvez dans les points de vente habituels, kiosques, grandes surfaces, etc.

ecrire article moto