marquez misano jdm

Marc Márquez a remporté à l’occasion du Grand Prix Tribul Mastercard de Saint-Marin le 33e succès de sa carrière en catégorie reine malgré des conditions pour le moins délicates.

Placé en 2e ligne sur la grille du Grand Prix Tribul Mastercard de Saint-Marin, Jorge Lorenzo avait réalisé le meilleur départ, il devançait alors Marc Márquez et Andrea Dovizioso.

Qualifié en pole, Maverick Viñales figurait au 4e rang tandis que Cal Crutchlow complétait le Top 5 devant Johann Zarco, lequel devait s’incliner face à Danilo Petrucci et Jack Miller, à l’entame de la deuxième boucle.

Incisif, Lorenzo était le plus rapide en piste et comptait déjà près de 5 secondes sur Petrucci, son plus proche poursuivant. Mais au 6e tour, le pilote Ducati se faisait piéger, tout comme Cal Crutchlow. Il laissait alors le contrôle de la course à son rival italien. Márquez, occupait la 2e place devant Dovizioso.

À 5 tours du drapeau à damier, le leader du classement général lâchait prise sur Márquez et Petrucci. Le Champion du Monde, qui se montrait de plus en plus insistant dans le sillage de la Ducati, s’est installé aux commandes à l’entrée du dernier tour pour filer vers son 4e succès de l’année devant Petrucci, Dovizioso et Viñales.

Unique pilote invité de cette étape transalpine, Michele Pirro s’offrait la 5e place devant Scott Redding. L’Anglais franchissait l’arrivée après avoir battu la seule Suzuki de la hiérarchie, celle d’Álex Rins; Andrea Iannone ayant abandonné.

Cette victoire permettait à Márquez de remonter en tête du classement provisoire à égalité de points avec Dovizioso, qui perd son malgré tout son leadership au nombre de 2e places.

zarco misano jdm

Pourtant 7e au dernier passage, Zarco concluait finalement l’épreuve en 15e position après avoir poussé sa machine jusqu’à la ligne, victime d’une panne d'essence...  

Pensez à nous suivre sur les Réseaux ! Twitter et Facebook