Les compétitions moto vues par Mika

MotoGP : Trêve finie !

 dani2 brno jdm

Mir l'emporte en Moto3 !

Joan Mir a lancé la deuxième moitié du Championnat du Monde Moto3 de la meilleure des manières en s’offrant sa 6e victoire de l’année au Monster Energy Grand Prix de République tchèque. Le pilote Leopard Racing, qui fera ses débuts en Moto2 la saison prochaine, a su attendre le moment idéal avant de porter une attaque décisive à quelques boucles du drapeau à damier.

 

mir brno jdm

L’épreuve, disputée sur une piste humide au départ, était pourtant loin d’être gagnée pour l’Espagnol.

À 6 tours de l’arrivée, Fenati s’est installé au sommet de la hiérarchie devant les KTM de Guevara et de Bendsneyder. Mir restait en observateur, attendant l’occasion propice avant de passer à l'offensive. Il prenait finalement les commandes deux boucles plus tard avant de produire l’effort afin de distancer ses adversaires, à l’exception de Fenati.

La bataille faisait rage entre les deux prétendants à la couronne, mais le pilote Leopard a su répliquer aux attaques de son rival transalpin pour filer vers son sixième succès de l’année devant Fanti, qui devait une fois de plus s'incliner.
Grâce à ce succès, Mir met le cap sur l’Autriche avec désormais 42 points d’avance sur Fenati

 

La pluie, 2 départ et Lüthi s'impose en Moto2

 

Tom Lüthi, qui n'avait plus gagné depuis le Grand Prix d'Australie, s'est adjugé la victoire au Monster Energy Grand Prix de République tchèque au terme d'une course riche en rebondissements...

luthi brno jdm

Le départ de la course Moto2 est donné sur une piste encore humide par endroits, mais cela n'a pas empêché Miguel Oliveira de virer en tête au premier freinage. Rapidement doublé par Mattia Pasini

 Alors que Pasini comptait quelques longueurs d'avance sur ses poursuivants, Bagnaia et Morbidelli distançaient Oliveira pour faire la jonction sur leur compatriote. Oliveira a néanmoins profité d'une erreur de Bagnaia pour le déloger de la troisième position.

En tête, Morbidelli se faisait de plus en plus insistant dans le sillage de Pasini. Alors que les drapeaux de changement d'adhérence étaient agités, le rythme s'est nettement ralenti. La course fut finalement interrompue à 13 tours de l'arrivée afin de permettre aux pilotes de chausser les pneus pluie.

Au départ d'une 2e course ramenée à six tours seulement... Lüthi a bondi de la 3e ligne pour s'installer en tête devant Márquez et Pasini, lequel s'est fait piéger dans le premier tour. Cette chute permettait à Lüthi et Márquez de prendre le large. Oliveira pointait alors à près de deux secondes de l'Espagnol.

Quartararo n'a pas réussi à concrétiser après son excellent début de course et ne faisait finalement pas mieux que 20e.

 

Márquez triomphe en solitaire en République tchèque

 marquez brno jdm

Marc Márquez s'est illustré haut la main au Monster Energy Grand Prix de République tchèque.
Alors que la piste était encore humide au coup d'envoi de l'épreuve, Marc Márquez s’est emparé des commandes devant les Ducati de Jorge Lorenzo et d’Andrea Dovizioso. Le Majorquin parvenait à reprendre toutefois l’avantage avant le premier passage. Valentino Rossi et son coéquipier Maverick Viñales complétaient alors le Top 5.

Qualifié en 10e position, Johann Zarco pointait déjà à la 4e place après avoir trouvé l'ouverture sur Dani Pedrosa, le français nous a habitué à ses départs efficaces.

En tête, Lorenzo creusait rapidement l’écart sur Rossi; lequel parvenait à se défaire de Márquez et de Dovizioso. Viñales restait derrière Zarco, tandis que Márquez, Jonas Folger, Jack Miller, Pol Espargaró et Bradley Smith, étaient les premiers à passer en pneus slicks au 2e tour.

 

Lorenzo entrait ensuite box, Rossi héritait ainsi des commandes de la course devant Zarco et Dovizioso.

Chaussé de slicks, Márquez était alors installé en 4e place, enchaînant des chronos 10 secondes plus rapides que ceux des leaders. Si Rossi et Dovizioso décidaient de changer de machine à 17 tours de l’arrivée, Zarco préférait effectuer une boucle de plus...

De ce fait à mi course le Champion du Monde en titre faisait cavalier seul avec plus de 20 secondes d’avance sur Aleix Espargaró, Pedrosa, et Scott Redding.

Pedrosa arrivait ensuite à dépasser A. Espargaró avant de mettre les bouchées doubles pour s’offrir le 150e podium de sa carrière !

dani brno jdm
Derrière lui, la lutte faisait rage pour la 3e place entre Danilo Petrucci, A. Espargaró et Cal Crutchlow, bientôt rejoints par Viñales.

Le pilote Yamaha n’a pas tardé à hausser le ton pour distancer Crutchlow et Petrucci, lesquels se retrouvaient dès lors sous la menace de Rossi. L’Italien a remporté son duel sur Petrucci avant de vaincre Crutchlow dans le dernier tour.

rossi brno jdm

Dovizioso se voyait crédité de la 6e place devant Petrucci, A. Espargaró, P. Espargaró et Folger.
Zarco inscrivait les points de la 12e position derrière Álex Rins, premier représentant Suzuki.
Loris Baz a quant à lui chuté et devait se résoudre à l’abandon.

Pensez à nous suivre sur les Réseaux ! Twitter et Facebook