Les compétitions moto vues par Mika

Rossi retrouve la saveur de la victoire à Assen !

 

rossi assen jdm

Moto 3 :

Canet s’impose aux Pays Bas

 

 

canet assen jdm

L’Espagnol s’est imposé sur le fil au terme d’une lutte à couper le souffle sur le légendaire Circuit d’Assen

L'Espagnol, récemment confirmé dans la même équipe pour 2018, a longtemps attendu avant de porter une attaque décisive dans le dernier virage pour filer tout droit vers un nouveau succè

Après 5 tours, Fenati profitait d’une erreur de Martín pour s’emparer du commandement devant Bendsneyder, Mir, Suzuki et Norrodin. Martín se voyait quant à lui repoussé à la 6e place, ou du moins temporairement, puisqu’il parvenait aussitôt à retrouver le sommet de la hiérarchie.

Peu avant la mi-course, l’Espagnol orchestrait les affrontements, mais n’arrivait pas à se distancer ses rivaux. Cette lutte permettait à Arón Canet de faire la jonction sur Norrodin pour former un groupe de 11 pilotes en lice pour la victoire, complété par John McPhee derrière Marcos Ramírez.

À 5 tours de l’arrivée, Martín rétrogradait au 11e rang sur un dépassement un peu trop optimiste. Mir dirigeait alors les hostilités devant McPhee, Danilo et Fenati. Le Majorquin conservait sa première place à l’entame de la dernière boucle, mais Fenati le doublait avant la chicane. Canet franchissait finalement la ligne en tête avec quelques millièmes d'avance sur l’Italien et McPhee.

Martín échouait quant à lui au pied du podium tandis que Danilo s’offrait le meilleur résultat de sa carrière en Moto3 en terminant 5e.  

 

Moto 2

Morbidelli a su attendre le moment propice pour porter une attaque décisive et s’offrir la victoire à Assen.

morbidelli assen jdm

 

Franco Morbidelli, qui fera ses premières armes en catégorie reine la saison prochaine, s’est adjugé une nouvelle victoire au Motul TT Assen, sa 5e de l’année.

Tom Lüthi avait pourtant bondi depuis la première ligne pour signer le holeshot, mais le Suisse devait s’incliner au premier passage face à Morbidelli.

Après une remontée exemplaire, Pasini prenait le commandement suivi par Nakagami et Morbidelli. Repoussé au 4e rang, Oliveira se retrouvait alors sous la menace de Márquez et de Lüthi, tandis que Siméon perdait quelque peu du terrain.

Nakagami produisait à son tour l’effort, tentant de creuser l’écart sur Pasini, en vain car Morbidelli ne s’avouait pas vaincu puisqu’il reprenait le contrôle pour se frayer un chemin vers son 5e succès de l’année.

 

MotoGP...

Rossi retrouve la saveur de la victoire !

 

Valentino Rossi a triomphé avec l’art et la manière à Assen. Le nonuple Champion du Monde a su braver la pluie et ses adversaires pour au final empocher un 115e succès.

Qualifié en pole position pour la toute première fois en MotoGP, Johann Zarco réalisait le départ parfait. Lequel conservait la tête au premier freinage devant Marc Márquez et Rossi.

Au 3e tour, Márquez réussissait à faire la jonction sur Zarco accompagné de Rossi et de Petrucci. L’Italien comptait alors une avance d'une seconde sur le peloton des poursuivants mené un moment par Álvaro Bautista, qui se faisait finalement piéger après avoir été passé par Redding.

vinales crash assen motogp jdm

Vinales qui savait que la journée allait être compliquée, se donnait à fond pour remonter mais il perdit le contrôle de sa machine, Dovisioso l’évita de justesse, Maverick perd du coup la tête du championnat au profit justement de Dov’...

À 9 tours du drapeau à damier, la pluie venait pimenter les débats. Les pilotes avaient alors la possibilité de faire un détour par leur box pour procéder à un changement de machine; ce que Zarco s’empressait de faire...

un peu trop rapidement toutefois puisque ce dernier se voyait pénalisé d’un ride-through pour avoir dépassé la vitesse maximale autorisée dans la voie des stands.

Rossi se maintenait malgré tout en tête devant Petrucci. Pendant que les deux Italiens creusaient l’écart, Cal Crutchlow fondait comme neige au soleil sur Dovizioso et Márquez. Au terme d’une lutte à couteaux tirés dans le dernier tour, Márquez avait finalement le dernier mot. Le Catalan héritait ainsi de la troisième marche du podium devant Crutchlow et Dovizioso.

 

Johann Zarco :

zarco assen jdm

« C’est le métier qui rentre. Tout n’a pas été parfait aujourd’hui, mais le bilan du week-end est largement positif, même celui de cette journée. J’ai pris un très bon départ et j’ai fait plus d’une dizaine de tours en tête. C’était vraiment une sensation agréable après avoir réalisé la pole samedi. Il y avait deux virages où j’étais un peu moins bien que les autres, mais globalement je me sentais à l'aise et capable de rester dans le groupe de tête jusqu’à la fin. Et puis il a commencé à tomber quelques gouttes… Cela m’a perturbé, j’avais peur de chuter, je n’avais plus le même feeling. J’ai donc fait le pari de rentrer pour changer de moto. C’était trop tôt et l’équipe ne m’attendait pas. Du coup, le limiteur n’était pas enclenché et je suis ressorti trop vite. Ce qui m’a valu de repasser par les stands. C’était la première fois que je me retrouvais à gérer ce genre de conditions, et je me rends compte que j’ai encore des choses à apprendre. Je l’ai dit, le bilan de cette journée demeure largement positif. J’étais compétitif et s’il n’avait pas plu j’aurais pu monter sur le podium. »

 

Pensez à nous suivre sur les Réseaux ! Twitter et Facebook