dovi alwaysphoto jdm

 

 

Mir a assis son autorité à Montmeló en s’imposant dans le dernier tour du GP Catalan.

Joan Mir sur sa Leopard Racing, qui s’élançait de la 4e place a triomphé de main de maître du côté de Barcelone.

Mir Alwaysphoto JDM

Patient tout au long de la course, le pilote Honda, qui rejoindra la catégorie Moto2 à compter de 2018, a porté son attaque dans l'ultime chicane pour se frayer un chemin vers une nouvelle victoire. Grâce au jeu des aspirations, aucun des leaders ne réussissait à creuser l’écart. Fenati a pourtant tout tenté à 5 tours du drapeau à damier, mais sans la réussite espérée, ses rivaux étaient très loin de vouloir le laisser faire, à commencer par Joan Mir.

 6 alwaysphoto jdm

À l’entame du dernier tour, Mir occupait la 3e place derrière Martín et Fenati ; concurrents dont il fini par distancer pour s’envoler vers un nouveau succès. Fenati héritait de la 2e place devant Martín.

Plus expérimenté, Bastianini terminait au pied du podium après avoir gagné son duel face à son coéquipier Canet

 

Alex Márquez en cavalier seul sur ses terres catalanes

alexmarquez alwaysphoto jdm

L’Espagnol s’est adjugé haut la main sa 2e victoire Moto2 du côté de Barcelone devant Mattia Pasini.

Álex Márquez s’est montré intouchable sur le circuit de Montmeló. Qualifié en pole position, le Champion du Monde Moto3 2014 n’a pas tardé à creuser l’écart pour s’offrir un nouveau succès avec une apparente facilité.

Jamais inquiété, Márquez laissait alors ses rivaux se battre pour les places d'honneur.

Fabio Quartararo, qui s’élançait de la 5e ligne, héritait de la 8e place après avoir haussé le ton dans le dernier passage.

Le Niçois devançait Xavi Vierge, Syahrin et Nakagami Ce succès permettait à Márquez de revenir à 20 points de Morbidelli dans la course au titre, tandis que Lüthi, 2e du classement, n’en comptait plus que sept. 

 

 quatararo alwaysphoto jdm

Andrea Dovizioso, qui s'était déjà illustré au Mugello, a remporté le Monster Energy Grand Prix de Catalogne devant Marc Márquez.

dov alwaysphoto jdm

Après s’être adjugé son deuxième succès pour le compte de Ducati il y a quelques jours au Mugello, Andrea Dovizioso a récidivé lors du GP Catalan, on ne s’y attendait pas forcément...
Ce dernier inscrivait ainsi sa 4e victoire en catégorie reine. 

2e sur la grille, Jorge Lorenzo avait pourtant signé le holeshot, bouclant le premier tour en tête devant ses compatriotes Dani Pedrosa et Marc Márquez. Mais à l'image de ce qui s'était passé au Mugello, le Majorquin rétrogradait par la suite au classement. 

Au 5e passage, le pilote ibérique ne pouvait résister face aux représentants du team Repsol Honda.

Notre Zarco national n’ eu de cesse d’attaquer pour nous offrir une fabuleuse remontée, comme son coéquipier Folger, les 2 pilotes Tech3 n’étaient pas là pour faire de la figuration.

zarco alwaysphoto jdm

Rossi, auteur d'un week-end en demi-teinte, finissait huitième devant Héctor Barberá et Maverick Viñales.. les Yamaha officielles ayant été à la peine en Catalogne.

rossi alwaysphoto jdm

À neuf tours du drapeau à damier, Dovizioso s’emparait finalement du commandement et parvenait à se détacher pour filer vers son deuxième succès de l’année devant Marc Marquez qui avait promis de tout donner pour de grand prix, Dani Pedrosa complétait le podium avec une belle 3e place.

93 04 26 alwaysphoto jdm

Ce podium fut très disputé tant les pilotes étaient gonflés à bloc.

Fort de cette victoire, Dovizioso quitte la Catalogne avec sept points de retard sur Viñales, qui conserve malgré tout son statut de leader au général.

 

 

Crédit photo : Mika / Always photo 

 

Pensez à nous suivre sur les Réseaux ! Twitter et Facebook