Les compétitions moto vues par Mika

Moto GP Argentine..un GP animé

 

Des chutes, des résultats, des Rookies qui se placent, l'Argentine s'est voulu vivante et animée.

On sera chauvin et on va se ravir de la belle 5e place de notre Zarco national.

zarco jdm ARg

Andrea Dovizioso (Ducati Team), qui avait manqué d’être repêché en Q1, devait s’élancer de la quatrième ligne sur la grille, ce dimanche à Termas de Río Hondo.

Malgré cet handicap, l’Italien fut en mesure de remonter assez rapidement au classement jusqu’à atteindre la septième position. Mais au 15e tour tout bascula… Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini) perdit le contrôle de son Aprilia RS-GP dans le virage 5, embarquant alors le pilote transalpin. Ce dernier, qui avait déjà été fauché sur ce même tracé la saison passée par son coéquipier Andrea Iannone, avait du mal à dissimuler sa déception à l’arrivée, d’autant plus qu’une cinquième place était potentiellement accessible.

Jorge Lorenzo (Ducati Team), qualifié en 16e position sur la grille de départ, espérait pouvoir rebondir en course après un début de week-end semé d’embûches. Le Majorquin s’est malheureusement fait piéger dans le premier virage en tapant la roue arrière d’Andrea Iannone (Team Suzuki Ecstar).
Déçu, le pilote Ducati entend bien faire table rase de cet incident lors du prochain rendez-vous à Austin.

lorenzo jdm

Jorge Lorenzo :
« J’ai réalisé un bon départ et réussi à passer quatre ou cinq pilotes, mais l’arrivée au premier virage s’est révélée plutôt chaotique avec de nombreux pilotes cherchant à se doubler les uns les autres au freinage. Je me suis positionné à l’intérieur et je me suis retrouvé subitement dans la roue arrière de Iannone et j’ai chuté. Il est dommage de ne pas avoir été capable de passer le premier virage de la course, car j’avais un bon feeling sur la moto aujourd’hui. Nous devons aller de l’avant et continuer à travailler positivement comme nous le faisons déjà. »
Qualifié en cinquième position sur la grille, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) a pris un départ correct ce dimanche du côté de Termas de Río Hondo.

Le Catalan se retrouvait toutefois en bagarre avec Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) et Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3), sur qui il finit par prendre l’ascendant. Malheureusement, alors qu’il tentait de revenir au contact du trio de tête, le représentant Honda se faisait piéger au 14e tour, dans ce même virage 2 où son coéquipier Marc Márquez était tombé quelques instants plus tôt. Malgré la déception, l’Espagnol voulait retenir les aspects positifs de cette course.

Yamaha réalise la belle affaire, avec la 2e victoire de Maverick Viñales devant son coéquipier Valentino Rossi. Crutchlow complète ce podium.

Austin dans 2 semaines va être tendu pour Marquez qui va devoir se ressaisir face à la concurrence.

mav jdm

 


Positionné en pole position, Marc Márquez (Repsol Honda Team) a réalisé un départ remarquable pour se hisser d'emblée au sommet de la hiérarchie.
L’Espagnol imprimait alors son rythme et se mettait hors de portée de ses adversaires jusqu’à chuter dans le virage 2 au quatrième tour ; réduisant ainsi à néant ses espoirs d’un premier succès cette saison.

Marc Marquez :
« Je me sentais bien sur la moto. J’étais en mesure de maintenir un bon rythme. Nous avions nettement progressé en matière de settings durant le warm-up, lesquels m’ont permis d'avoir une certaine aisance. Cette chute était inattendue ; j’ai dû commettre une petite erreur qui m’a coûté cher. Heureusement, je vais bien, mais ce genre de maladresses me contrarie, car tout se passait bien. Nous devons faire l’impasse sur cet épisode et penser à la prochaine course à Austin. »

Pensez à nous suivre sur les Réseaux ! Twitter et Facebook