F11Par Philippe Hittinger.

Pourquoi la Switchback ? Il s'agit ou plutôt il s'agissait (fin de la gamme en 2016) du couteau suisse de la gamme américaine. Sans son accastillage, il s'agit d'une moto "naked", ou disons plutôt d'une moto basique. Avec tous ses équipements, on parle alors d'une véritable GT, moins lourde qu'une Electra ou les Tourer de la gamme, mais mieux équipée qu'un Sportster. - Ce modèle n'a pas trouvé son public en France, sûrement pas assez "noble" pour les bikers franco-américains, malgré son moteur 103 CI (1600 cm3) et ses nombreux équipements d'origine... Une bécane méconnue, à découvrir dans les pages du magazine.